Vendredi 12 était journée continue avec, au programme, la fabrication de petites boites pour Pâques. Irma, aux commandes de l'animation, a pu faire travailler les intéressées sur trois ou quatre petits contenants qui cacheront quelques friandises mais qui peuvent aussi enfermer les bijoux créés par les "perleuses"....

Les réalisations ont toutes eu le même succès et ont toutes été aussi joliment réussies :

_copie-0_DSCN8971

_copie-0_DSCN8972

_copie-0_DSCN8973

_copie-0_DSCN8974

_copie-0_DSCN8975

Vous n'aurez pas pu ne pas remarquer comme ces petites boites ont hérité d'une personnalité chacune.... Incroyable. A partir d'un même modèle, le choix du papier, le choix des couleurs, le choix des tampons ont totalement individualisé les étuis !

_copie-0_DSCN8980

_copie-0_DSCN8984 

Toujours dans un esprit de pliages, Françoise G. a repris le principe de l'étui proposé par Monique. Martine l'a aidée pour l'étui et Françoise y a logé une parure complète de bijoux : bracelet et boucles d'oreilles feuilles. Il faut avouer que, pour un cadeau, l'emballage est aussi précieux que les emballés ! 

_copie-0_2019-04-14 

L'autre boite "pliée" conçue par Monique est destinée aux boucles d'oreilles. Joëlle se demande pour laquelle de ses réalisations elle a le plus de plaisir ? Les boucles d'oreilles en perles ou l'étui en papier cartonné ? En tout cas, elle avoue qu'elle ne peut plus réaliser une paire de boucles d'oreilles ou un bijou sans lui adjoindre aussitôt l'emballage qui lui sied.

_copie-0_DSCN8976 

Ces boucles, dites "boucles feuilles", sont à mettre en forme avec les doigts afin de conserver toujours l'aspect un peu tuyauté de la forme générale. Il suffit de glisser un doigt sur l'envers de la feuille pour lui redonner le bombé qui fait toute la personnalité du bijou.

_copie-0_DSCN8977

_copie-0_DSCN8978

_copie-0_DSCN8979 

Mais les perles peuvent aussi donner d'autres résultats. Celles-ci sont en papier. La plupart a ensuite été roulée sur un pad de Versamark (tampon encreur nourri de colle et pas d'encre colorée) puis enrobée de poudre à embosser transparente. Lors d'un second passage, on ajoute un peu de poudre à embosser or ou argent ou encore quelques paillettes scintillantes pour donner plus d'éclat encore à la perle. 

En ce qui concerne les plus rondes, elles sont faites à partir de triangles très effilés de papiers colorés. Quatre triangles ont été collés les uns sur les autres préalablement puis ont été enroulés, d'une pièce, sur une aiguille à tricoter. La pointe très étroite et longue du triangle permet de terminer l'enroulement très au milieu de la bille, la forme triangulaire de la coupe de papier étage les couleurs du bord extérieur vers l' "équateur" de la perle. 

Les autres perles sont faites selon le même principe mais, en amorce du triangle, on ajoutera un rectangle plus ou moins important de papier que l'on collera à la partie la plus larde du trangle afin de constituer un corps à la perle. Pour finir, un oeillet peut être ajouté aux orifices. Diverses découpes de papier feront obtenir diverses formes de perles....

_copie-0_2019-04-141

 

Pour autant, tricot et crochet ne sont pas lâchés et les chaussons d'intérieur vont bon train encore. Le printemps n'est pas encore vraiment arrivé !  Marie-Claire  semble ici refaire un snood pour l'hiver prochain...

_copie-0_DSCN8969

 

Quant à Annick R. elle convertit un grand canevas brodé en étuis à lunettes.....

_copie-0_DSCN8970

 

D'autres idées créatives seront à retrouver lors de notre exposition :

les 27 et 28 avril 2019

de 10 à 18 h 00

au Centre de Congrès

Saint-Quay-Portrieux (22410)