Huit jours après avoir accroché l'exposition et 5 jours après en avoir refermé la porte, on est un peu comme une jeune mère qui vient d'accoucher. L'objectif a été atteint mais nous revoici livrées à nous-mêmes.... Sommes-nous en vacances ? Non, pas encore. Avons-nous un projet ? Non, pas encore. Devons-nous nous préparer pour l'expo 2020 ? Non, pas encore....

Ce vide sidéral est étourdissant. Autant que peut l'être le silence après l'écoute d'un concert. Alors nous ouvrons nos sacs pour sortir les ouvrages en cours (car fort heureusement, tout le monde a au moins un ouvrage en cours) mais avec ce sentiment que le temps ne compte plus ; que nous avons du temps.... et pourtant !  

_copie-0_2019-05-051

La fabrication des bijoux reprend bon train. Lors de l'exposition ils ont beaucoup plu et le stand a été très honoré. Il faut dire qu'il est bien difficile de résister à l'élégance des bijoux exposés et à leurs prix .... alléchants. Françoise, Martine et Babette  ont réalisé de quoi satisfaire nos visiteurs. Joëlle, qui a fabriqué la parure ci-dessus nous montre un autre travail en cours : un très joli sac dont le motif exotique nous transporte directement au chaud et au soleil. (Et ce n'est pas dommage car certes nous avons du soleil mais les températures ne sont pas hautes, hautes)

_copie-0_DSCN9263

Quand il sera terminé, ce sac aura sans doute un peu l'allure d'un autre qui est terminé et qui a été habillé d'un ancien canevas, une idée développée par Nelly avec ses sacs-seaux (mais non !!! Pas ses saxo !!! Rhooo) et que nous avons retrouvée à Nantes, travaillée par Cécile Franconie qui, elle, a habillé tout un tapis de vastes canevas pour lui redonner un look plus actuel.

IMG_4896

Ce n'est toutefois pas le destin que Frieda réserve à ses broderies au point compté. Cette semaine, le très beau cadre qu'elle nous a apporté est une représentation de roses blanches ou de fleurs de magnolia. De toutes manières un sujet qui colle pile poil au calendrier !

_copie-0_DSCN9253

La photo a été délicate à faire car, sur le verre protecteur se reflètent les lumières du plafond, la lumière naturelle des fenêtres ou la photographe elle-même !.... Pas bien facile à réussir. Pourtant, parfois, l'objectif réserve quelques jolies surprises : ainsi, en photographiant le bel insecte qu'a créé Irma, il se produisait des effets miroitants selon l'orientation de l'appareil par rapport à l'objet. Parfois la cannetille brillait, d'autres fois non. Cet effet vibrant aurait presque pu faire croire que l'insecte allait prendre son envol ! 

_copie-0_2019-05-05

Un bien beau travail qu'Irma nous présente là. 

Hélas, les fournitures reviennent très cher et, pour amortir leur achat, il faudrait être certaine de faire plusieurs broches et, surtout, de tomber juste au bout du stock... Le plus souvent, c'est comme à table : il manque du fromage pour finir le pain ou du pain pour finir le fromage ! Dommage parce que ces broches (celles de Monique ont beaucoup intrigué les visiteurs de l'expo) nous plaisent à toutes ; mais il nous faut opter pour des loisirs créatifs à notre mesure et que nous sommes capables de perpétuer.

Les cartes, par exemple ? Nous en faisons régulièrement, nous en avons vendu quelques-unes et, même s'il en reste à vendre (que j'apporterai vendredi), nous aimons toujours apprendre à faire de nouveaux modèles.

C'est donc ce que nous ferons vendredi prochain, premier vendredi continu du mois de mai ! La liste des fournitures est arrivée chez les intéressées et voici les modèles pour qui ne les aurait pas déjà vus au club :

_copie-0_2019-04-294

_copie-0_IMG_7843

De quoi faire penser, à celles qui en ont, d'apporter des perles adhésives pour figurer les coeurs de fleurs (photo 1) et des crayons de couleurs ou un pinceau pour coloriser les fleurs (photo 2) qui auront été taillées dans des papiers cartonnés blancs.  Les feutres que nous avons au club fournissent une jolie couleur à appliquer au pinceau, un peu comme une aquarelle. Le travail s'en trouve plus délicat et plus naturel.