C'était vendredi dernier. Françoise nous avait proposé un atelier : réaliser une petite trousse ronde selon la technique du Log Cabin.

Bien sûr, en arrivant, il y a le bisou de retrouvailles et, rapidement, chacune sort de son sac ce qu'elle a fait au cours de la semaine précédente. 

Les "Perleuses" sortent leurs bracelets, tous plus beaux les uns que les autres. 

_copie-0_2019-03-11

Des petites merveilles de couleurs, de précisions, de brillance ! Et, bonne nouvelle pour qui envie ce travail, Françoise G. propose une animation pour le prochain vendredi continu. Ce ne sera pas exactement pour faire un bracelet mais ce sera une initiation intéressante à un mode de travail des perles pour créer des boucles d'oreilles ou un pendentif.

D'autres travaux sortent également des sacs. D'abord la fulgurante progression du kit travaillé par Cécile, 

_copie-0_DSCN8859

 

Puis un plaid jaune et noir (le jaune est plus "maïs" que sur la photo qui a citronné les parties jaunes) travaillé par Soizic qui a réalisé, en plus, une enveloppe de coussin assortie. Sachant qu'elle manquait de tissu, elle a su trouver un tissu de la bonne couleur dont le graphisme est différent mais de la même famille que sur le grand plaid, au point qu'on s'y laisse totalement prendre sans voir les différences.

_copie-0_DSCN8861

 

Et enfin les champignons pleins de poésie concoctés par Annick R.  Ils devraient connaître un beau succès lors de notre exposition dont le thème est "Feuilles et nature"... Tout est permis dans le domaine du végétal et même animal car la nature regorge de merveilles ! 

_copie-0_DSCN8862

 

Frieda, une fois de plus, sort un travail au point de croix dont le dos est aussi beau que le devant. Les couleurs sont lumineuses et profondes. Une fois dans son cadre, ce tableau fera merveille accroché au mur. 

_copie-0_DSCN8864

 

Mais nous étions venues pour un travail précis sous la houlette de Françoise K. Elle avait beaucoup travaillé pour nous en produisant 30 pochettes avec explications, pas-à-pas et patron. Nous n'avions plus qu'à suivre les consignes pour nous lancer dans ce travail. Mais, euh.... pas évident, ce travail ! D'ailleurs, Patricia a très rapidement donné le ton : 

_copie-0_DSCN8854

 

La salle était concentrée et les élèves très appliquées. C'est, qu'au début, le Log Cabin peut laisser perplexe : il faut positionner le tissu sur le recto mais il faut coudre sur les lignes figurant au verso. Alors bien positionner son tissu, ne pas se tromper de ligne pour coudre, ne pas oublier d'évincer une partie du tissu pour ne pas le piquer en même temps, faire attention aux faux-plis rapidement confirmés par une piqûre machine indésirable.... Bref, au début, le Log Cabin ressemble à une usine à gaz.

_copie-0_DSCN8855

_copie-0_DSCN8857

 

Pourtant, on ne croit pas à la difficulté en posant le premier carré, ni même en cousant le premier tour de bandes. C'est après que ça se complique. Pour autant, le travail progresse rapidement, la surface se décore et nous plait. Très vite, le corps de la petite trousse se dessine....

 _copie-0_2019-03-111

 

Nous avions le modèle sous les yeux et avions hâte de voir notre trousse parvenir à ce stade ! 

_copie-0_DSCN8856

 

Patricia avait même choisi, pour son carré central, un motif brodé qui, une fois la trousse achevée, se trouvera..... au dessous, sur le fond qui pose sur la table. Dommage mais raffiné. Non ?

_copie-0_DSCN8860

 

En fait, le plaisir tient surtout au choix des tissus : un imprimé et un uni contrasté, 

_copie-0_DSCN8865

 

les contrastes forts rendent un très bel effet.

_copie-0_DSCN8866

 

Ou bien c'est le choix de l'imprimé qui va donner tout son charme au mariage des tissus.

_copie-0_DSCN8867

_copie-0_DSCN8868

_copie-0_DSCN8869

_copie-0_DSCN8870

 

Et même du ton sur ton peut convenir. Comment sera le biais du tour ? Gris pour garder l'ambiance générale ? Rouge pour donner un coup de sang à la petite pochette ? Ce sera la surprise....

_copie-0_DSCN8871

_copie-0_DSCN8873

_copie-0_DSCN8875

 

Les plus rapides auront posé leur biais et même leur fermeture à glissière à la fin de la journée.... Chapeau !!!

_copie-0_DSCN8876

_copie-0_DSCN8877

 

Rien que la fermeture à glissière est une énigme : on l'achète au mètre avec deux curseurs. En effet si l'on ouvre la pochette depuis le bas, elle risque de se vider de son contenu. Le mieux est donc d'avoir les deux curseurs au sommet de la trousse afin de les écarter pour l'ouverture sauf qu'à l'achat, le second curseur fonctionne.... à l'envers ! On ferme en remontant le curseur de gauche mais on ouvre en remontant celui de droite !!! Effectivement, il faut sortir un des deux curseurs pour le remettre en place mais tête-bêche et remettre le curseur n'est pas une sinécure ! 

Monique D. a choisi une fermeture à glissière simple (qu'elle possédait d'avance) et a opté pour un ravissant petit gland crocheté en guise de garniture de curseur. Très joli ! 

_copie-0_DSCN8878

 

Vendredi prochain il y aura sans aucun doute plusieurs trousses à photographier.... ! 

_copie-0_DSCN8879

Merci Françoise. Je suis persuadée que celles qui ont goûté au Log Cabin recommenceront l'exercice de coudre au verso le tissu placé au recto. Le fini est tellement propre ! 

Et quand les bandes ne s'enroulent pas autour du point central mais sont placées en alternance, deux à deux, on parle de "marches du palais".

Allez, chiche !