_copie-0_2019-02-17

 

Les plaids nomades connaissent un grand succès. Si l'on en croit les prévisions, nous pourrions en avoir au moins six accrochés lors de notre prochaine exposition. Ils sont variés, sur fond marine, gris ou blanc cassé et les motifs font appel à l'imagination. Inutile de suivre scrupuleusement le travail initial de Dijanne Cevaal, il suffit de faire appel à son goût pour la broderie ou à ses connaissances de points pour varier les motifs décoratifs et faire de son plaid une réalisation très personnelle. 

Et à propos d'originalité, il faut remarquer le plaid d'Annick R. ; elle a une passion pour les imprimés Africains et a choisi un tissu de base imprimé en blanc sur fond gris foncé pour venir poser ses pastilles de couleur.... Le résultat sera très décoratif et unique. 

_copie-0_DSCN8787

 

Une autre passion qui enflamme les coeurs : les perles Miyuki ! Chaque vendredi de nouvelles intéressées se mettent sur les rangs de l'apprentissage et prennent leur cours auprès de Françoise et Nelly. Un jeu de patience qui demande une infinie précision et beaucoup de délicatesse. Les perles, posées devant soi sur un plateau, ne demandent qu'à sauter comme des puces dès qu'on les touche de la pointe de l'aiguille. Mais le résultat est si beau ! L'échantillon qui a servi sur la photo de fond du montage ci-dessous ne sera pas utilisé : en effet, certaines perles sont tubulaires et d'autres sont rondes aussi n'est-il pas forcément possible de mélanger les genres au risque de créer des reliefs non souhaités. Dommage car ces coloris étaient fort jolis même si Martine trouvait son "cuivre" trop présent. Tout est question de quantité et si, sur l'échantillon, la superficie de couleur cuivre s'impose par rapport aux autres couleurs, il est probable qu'une fois le travail plus avancé les proportions fassent admettre le cuivre comme un coloris parmi d'autres et point comme une couleur dominante. 

_copie-0_2019-02-171

 

Pour autant, d'autres continuent leur travail plus traditionnel.... Ainsi Colette, notre doyenne (90 ans !) continue-t-elle un assemblage de Log Cabin dans les tons de gris et de bleu pour un projet de grande pochette,

_copie-0_DSCN8772

 

Thérèse, elle, prépare son étiquette-badge sur laquelle elle brodera son prénom,

_copie-0_DSCN8774

 

Et Solange, qui attend le retour de Monique pour obtenir un kit "Japonaise", continue le montage d'une balle pour bébé dans de jolis coloris clairs.

 

Annick C.  s'attache, avec Lily, à refaire quelques petite Japonaises, peut-être pour en faire des cartes comme sa voisine en a fait, enveloppes sur mesure assortie, 

_copie-0_DSCN8776

_copie-0_DSCN8777

_copie-0_DSCN8778

 

Françoise K. présente un ravissant modèle de pochette (à maquillage par exemple) basée sur le motif du Log Cabin mais avec des bandes qui ne sont pas cousues en haut et en bas mais seulement en haut car elles sont pliées, ce qui donne toute son amplitude à la pochette capable de contenir énormément de choses.  Au choix l'on peut réaliser cette pochette avec deux tissus de sa préférence (contrastés ou en harmonie) ou bien l'on peut monter jusqu'à six tissus différents pour peu que l'on pioche dans ses restes. 

Françoise nous propose de faire cette pochette lors d'un vendredi continu. Ce sera le second vendredi du mois de mars ! Nous en reparlerons le moment venu notamment pour les fournitures. Mimi planche sur le sujet car Françoise recherche un emploi et si le vent de la chance souffle dans le bon sens, elle pourrait ne pas être disponible pour faire son cours aussi est-il indispensable de préparer quelques photocopies pour tenter de nous en sortir seules..... On croise les doigts pour toi, Françoise.

Du coup l'appel est lancé : si vous entendez parler d'un poste à pourvoir dans quelque activité que ce soit, merci de le faire savoir au groupe qui transmettra à l'intéressée aussitôt !!! 

_copie-0_DSCN8770

 

Les badges nominatifs continuent d'être brodés et décorés. Ils sont tous ravissants.... Marie-Françoise a eu la bonne idée d'ajouter un charm "ciseaux" qui va particulièrement bien sur son étiquette ! 

_copie-0_2019-02-172

 

Au titre des projets, Frieda est tombée en amour sur un modèle que nous avons photographié dans le magazine. Un ravissant modèle de patch moderne qui revisite le vol d'oies. Des oies de toutes tailles volent en trajets qui se croisent et finissent par s'enrouler autour d'un compas de marinier. Un thème qui va comme un gant à notre station balnéaire puisque la mer est partout et que nous comptons deux ports : l'un d'échouage et l'autre en eau pleine qui permet aux bateaux de sortir ou de rentrer quelle que soit la hauteur de la marée..... Et puis nous sommes une zone d'hivernage pour les oies, les bernaches cul-blanc. De l'autre côté de la baie (mieux exposé à l'ouest), les bernaches sont par centaines dans les champs qu'elles ravagent. La moindre pousse y passe. Et comme elles sont protégées, pas question de nuire à ces nuées d'oies gourmandes. Même tirer des pétards n'est pas permis. 

En tout cas, pour ce très beau modèle, on retiendra surtout que Frieda n'a jamais fait de patchwork !!! Le projet est ambitieux mais Frieda est précise (elle brode admirablement au point compté) et elle sait coudre. Et puis nous l'aiderons si elle cale ..... C'est tout l'avantage de notre groupe où les coups de main et les soutiens se font sans qu'il soit nécesaire de les demander... 

_copie-0_DSCN8785

 

Pour Odile, c'est un kit à tissus Japonais qui deviendra plaid avec un effet de moulin bicolore aux angles des blocs. Un autre très beau modèle que nous avons hâte de voir monté.... Tous nos encouragements !!!

_copie-0_DSCN8786

 

Et puis petit rappel de l'atelier de vendredi. Si ce n'est pour soi-même, ce sera pour le club mais certaines sont intéressées par un autre projet : refaire quelques champignons. Notre thème de l'année, pour les 18 et 19 mai prochains, reste Feuilles et Nature. Par conséquent, un projet de panier de champignons serait une jolie idée pour nos ventes.....  J'apporterai ce qu'il faut en gabarits. Prévoir trois tissus différents (pied + lamelles + chapeau) ainsi qu'un peu de coton à broder pour décorer le chapeau de points colorés.... Un peu de carton (pour le fond du pied) et du riz ou des lentilles ou de la semoule  pour le remplissage du pied qu'il faut alourdir. Dans le chapeau, on bourre des fibres synthétiques. 

_copie-0_DSCN8711

 

Je rappelle qu'il est préférable de préparer un peu le travail en découpant deux ronds identiques dans du tissu de son choix (une assiette est parfaite pour dessiner le cercle) et en les bordant de biais si c'est possible (sinon on préparera une machine pour piquer à l'atelier). Prévoir le fil de la couleur qui convient si possible.  Il faut également de la bourre pour le centre et un fil élastique pour maintenir les bobines dans leur logement. Le fil élastique fait la longueur du tour complet du pique-aiguille-range bobines et on le fermera d'un noeud facile à enlever pour pouvoir changer les bobines. 

Quant à la rose-bracelet pique-épingles, elle est composée de 14 pétales pliés et gonflés d'un peu de bourre ou molleton. Les pétales sont cousus sur un cerle de fond sur lequel est fixé le bracelet (il faut prévoir un peu de Velcro pour envisager un bracelet ouvrant et réglable). 

_copie-0_DSCN8715

 

Pour la pochette bleue de Françoise K, il sera envoyé aux adhérentes du club une liste des besoins par email....   A vendredi !!! Profitez du soleil s'il veut bien nous visiter, il aide à lutter contre l'anémie en vous permettant de thésauriser de la Vitamine D !!! Alors relevons nos manches ....