J'enrage, tu enrages, il orage....

Le printemps ne s'est pas rappelé notre adresse, l'été en fera-t-il autant ? Avec 19° d'air ambiant, des averses ou un temps couvert et gris, on est loin des mois de juin tant aimés où marguerites et coquelicots dansent sur le bord des routes. La nature a pris du retard cette fois. Carrément.

Pourtant, de temps en temps, une journée se dégage de ce bilan catastrophique ; c'était vendredi !

DSCN8412

DSCN8413

DSCN8414

DSCN8415

DSCN8416

En cette 25ème année d'existence de notre club de patchwork, en ce mois de juin qui ferme cette saison supplémentaire, nous nous retrouvions pour notre repas de fin d'année. Rassemblement traditionnel et amical qui nous regroupe autour de Marie-Françoise, notre trésorière, et d'Annick, notre présidente. Une belle occasion de les remercier de leur enthousiasme à nous organiser nos vendredis avec deux magnifiques bouquets de fleurs ....

_copie-0_DSCN8417

_copie-0_DSCN8418

_copie-0_DSCN8420

_copie-0_DSCN8421

_copie-0_DSCN8422

Un très joli cadre exotique pour ce restaurant posé sur le sable de la grande plage toute proche. Malheureusement, les températures un peu fraîches ne nous ont pas permis de déjeuner en paix dehors, installées dans ces fauteuils accueillants qui se cachent sous les parasols quand le soleil se fait un peu trop dardant.

_copie-0_DSCN8423

 

Nous étions 29 à avoir pu accepter l'invitation à déjeuner lancée par Annick. Martine, toujours aussi créative, montre deux de ses nouveautés : des boites superbement habillées de tissu auxquelles elle compte donner un accent tantôt Japonais, tantôt Art Déco et son dernier mot n'est pas dit !!

_copie-0_DSCN8424

 

A l'apéritif, nous avions le choix entre ce cocktail de fruits frais ou un punch. Les "chauffeurs" sont allées vers les fruits, les "transportées" ont pu prendre le punch. Tout le monde a été satisfait de cet apéritif.

_copie-0_DSCN8425

 

En entrée, nous avions le choix entre trois propositions : du boeuf, des bulots ou une assiette des îles avec acras et boudins Antillais.... 

_copie-0_DSCN8426

_copie-0_DSCN8427

 

Pour le plat de résistance, il y avait, au choix, un "rougail aux saucisses" accompagné de riz, une timbale de saumon ou bien une sorte de ventrêche grillée servie avec frites et salade verte : de quoi remplir le ventre de cinq Colette, au moins ! La nôtre, effrayée par l'importance de son assiette, a fait une telle mine que le serveur est venu la rassurer. Elle allait pouvoir ne manger que ce qu'elle pourrait et laisser le reste. Dommage ! Nous n'aimons guère les restes mais il faut avouer que les plats, très copieux, en ont fait caler plus d'une.... C'est qu'il restait encore le dessert et qui s'en passerait ? Les plus raisonnables, très certainement !

_copie-0_DSCN8429

_copie-0_DSCN8430

_copie-0_DSCN8431

 

Et quels desserts !!! Soit une île flottante bien alléchante que je n'ai pas pu photographier dans mes alentours, une salade de fruits frais servie avec une glace et une sauce à la fraise ou bien un nougat glacé que, pour ma part, j'ai vraiment bien apprécié....

_copie-0_DSCN8432

_copie-0_DSCN8433

 

Un bon petit espresso et l'addition et.......... à l'année prochaine ?

Nous aurons tout de même eu bien de la chance car, si nous n'avons pas pu nous installer dehors, nous avons eu grand soleil alors que le lendemain il se faisait déjà nettement moins franc et que dimanche, il pointait carrément aux abonnés absents. Quant à ce lundi, n'en parlons pas : il pleut depuis cette nuit et que sera notre après-midi ? Les prévisions météorologiques tendent à ne nous donner aucun espoir. Il parait qu'il faut attendre mercredi pour une remontée des températures (16° ce matin, à l'abri). Une remontée des températures, peut-être, mais quid du soleil ? Il semble que l'anticyclone qui s'approchait danserait le tango : un pas en avant, deux pas en arrière....