Irma était absente depuis quelques jours mais elle ne nous a pas perdues de vue. Elle est revenue avec une petite boite de sa confection, sur base carrée cette fois et dont le tissu de surface est un punchage de matières stabilisé au piqué libre...

Montages (Copier)

Les aiguilles-harpons font pénétrer dans le support les laines, les soies, les voiles mais font moins bien entrer la dentelle ou les tissus un peu plus raides. Le piqué libre est donc là pour maintenir en place les éléments que l'on souhaite intégrer. Il est aussi possible d'ajouter des points fantaisie en piqûres sur pied presseur sans qu'il s'agisse automatiquement de piqué libre mais le piqué libre reste LE moyen rapide et facile de parcourir vite et souplement la surface à stabiliser. Pour éviter le piqué libre dans le cercle à broder (toujours contraignant), la solution "miracle" est le pied universel à repriser (sur ressort). Il coûte 12,50 euros chez Interlaine....

Et, en voie d'achèvement, la structure préparée par Martine. Elle n'attend plus que les boutonnières qui ne seront qu'une formalité puisque le bourdon du pourtour a été réalisé parfaitement !!!

DSCN4569 (Copier)

Le prochain article pourrait montrer quelques fleurettes réalisées à partir d'un cercle plié en deux dans un petit outil fort pratique dont le principe évoque immanquablement les appareils à yoyos. Mais ...... wait and see !!!