Une pochette remise à chaque concurrente qui contient des dentelles de Calais de chez Noyon et des morceaux de soie de kimonos Japonais anciens. Et voilà que le concours s'ouvre aux Françaises et aux Japonaises ; leur union s'est resserrée à l'heure du triste tremblement de terre et du tsunami qui s'en est suivi.

C'est une exposition qui se tient au Château de la Gobinière à Orvault, près de Nantes et qui finit le 22 février. L'invitée d'honneur est Ina Georgeta Statescu.

Toutes les photos sont à retrouver sur le blog de Mimiblue. Cliquer sur le lien.

DSCN4510 (Copier)

DSCN4511 (Copier)

DSCN4512 (Copier)

DSCN4513 (Copier)

DSCN4514 (Copier)

Le reste des photos ICI