Vous vous rappelez ? Nous allions travailler sur un tissu rouillé. Voici l'état d'avancement des travaux :

Ci-dessous la partie "mobile" du travail de Martine. Elle reprend, sur une partie qui sera découpée en rond (format CD), le motif de son fond. Il s'agit de l'ïle de la Comtesse, élément bien connu du paysage Quinocéen.

Le rocher a été réalisé avec du Tyvek peint et brûlé au fer, La mer, le pilier, la barrière blanche et l'esquisse d'une agapanthe ont été coloriés à l'aide de pastels à l'huile incrustrés dans le tissu à la chaleur du fer à repasser. Doit venir sur ces parties un piqué libre de fils colorés qui est un geste technique un peu difficile puisque les machines sont quelque peu récalcitrantes. Les essais de ce dernier vendredi avec escamotage des griffes sous une plaque protectrice et un abaissement des tensions à 0 ont permis de nourrir quelques espoirs. L'interruption de nos réunions du vendredi repousse la fin des broderies à septembre....

DSCN1875 (Copier)

Sur sa partie de fond, Martine a totalisé le dessin de l'endroit qu'elle souhaite représenter. Le piqué libre a  juste été abordé et n'apparait pas encore au moment où la photo a été prise.

DSCN1876 (Copier)

Annick, elle, a terminé son petit tableau. Elle l'a doublé et bordé à la surjeteuse. Piqué libre et piqûres de maintien des éléments rapportés n'ont plus de secret pour elle. On aime ce ciel pastel du début de soirée d'hiver, On aime la fraîcheur qui se dégage de ce tableau.

DSCN1877 (Copier)

Patricia, qui n'avait pas de projet pré-dessiné en tête, s'est laissée prendre par un paysage de montagne qui s'est imposé à elle.  La broderie au zigzag apposée en biais n'est pas sans rappeler quelques broderies faites à la main que la génération d'avant réalisait à l'école lors de l'apprentissage des points de broderie traditionnelle. Vous rappelez-vous ces thèmes Hollandais qui étaient brodés sur des napperons de tissu, sur des pochettes à serviette de table ?  Amusant, non ?

DSCN1878 (Copier)

Annick (une autre... il faut dire que nous ne manquons ni d'Annicks ni d'Annies dans notre groupe), Annick n'avait pas vraiment d'inspiration à l'heure de commencer l'exercice. Le collage au fer de Vliesofix peints lui a apporté un paysage de soleil couchant qui a ouvert un répertoire d'idées. Si l'on y regarde bien, l'on peut distinguer la silhouette échevelée d'un arbre dans la nuit tombante, une maison posée dans la campagne et une barrière mais l'arbre deviendra peut-être nuage..... Affaire à suivre !

DSCN1879 (Copier)

Et voici un paysage choisi par Nelly. On aimera son ciel enflammé particulièrement tourmenté qui s'est teinté d'orange, de rose, de rouge, de bleu et d'or.... Le tableau est en très bonne voie et on ne manquera pas de montrer ce travail dès qu'il sera terminé !

DSCN1882 (Copier)

En revanche, je constate avec déception que je n'ai pas de cliché du tableau de Marie-Françoise qui, pourtant, retenait bien l'attention avec son traitement plutôt mat et ses coquelicots au premier plan. Dommage !

Il faudra impérativement que tous ces tableaux soient repris en photo quand, à la rentrée, leurs auteurs auront pu apporter les broderies qu'elles souhaitent ainsi que les éventuels ajouts de matières ou de touches de couleurs.

En tout cas, pour des personnes qui n'avaient pas encore pratiqué l'art textile, avouez que ce travail est un sacré bon début. N'est-ce pas ? Il faut savoir que certaines n'ont pas la maîtrise de la machine à coudre qu'elles ont employée. A ces difficultés, s'ajoute la fin de l'année qui va stopper chacune dans son élan créatif et qui remet à dans deux mois et demi la reprise de ce travail. Elles nous ont bien mis l'eau à la bouche alors.............................   nous attendrons !

Rendez-vous est pris et la date de la rentrée sera bientôt diffusée.

Merci aux visiteurs de ce blog de ne pas hésiter à en faire connaître l'adresse. Vos commentaires et vos visites nous sont un bon soutien.