Pour celles qui se demanderaient encore quoi faire du tissu obtenu après l'exercice du j'y-fous-tout, voici une interprétation :

DSCN1210 (Copier)

Au lieu d'employer du tulle pour emprisonner mes fils, j'ai utilisé du voile de polyester, autrement dit un morceau de voilage ! Voilage vert plus ou moins foncé, plus ou moins nacré ou carrément rouge ! Ou bien du tulle mais où j'ai emprisonné de la soie dorée.... Bref, j'avais besoin de feuilles et j'ai donc serti mes formes de feuilles d'un point de bourdon pour pouvoir découper les feuilles à mettre sur mon tissu imprimé. J'ai aussi brodé les nervures.

DSCN1211 (Copier)

gris

Pour l'impression du tissu de fond, il s'agit d'une technique qui emploie peinture et soleil. Il faut peindre son tissu d'une teinture pour soie par exemple, de poser rapidement dessus des feuilles cueillies dans les haies et de laisser le tout en plein soleil. La teinture sèche au soleil et se fixe tandis qu'elle est empêchée de se révéler sous les feuilles naturelles qui font écran. Quand le tout est parfaitement sec, il suffit de secouer le tissu et la silhouette des feuilles naturelles posées est dessinée sur la couleur....

La dernière photo est un petit travail numérique sur logiciel de traitement des photos. Je m'amuse bien quand j'ai le temps mais l'exercice m'est fastidieux, j'oublie la recette d'un jour à l'autre....